• fr
  • en
1995

De Casablanca à Locarno

Médias croisés et réseaux interactifs pour le Centenaire du cinéma et de la radio : " De Casablanca à Locarno : L'Amour revu par Internet et les médias électroniques ".

Communication  Critique et Éthique 

Typologie: Dispositif

Médium et média: Média

1995

De Casablanca à Locarno

1995

Locarno Video Festival Fred Forest

De Casablanca à Locarno
1995
De Casablanca à Locarno
Locarno Video Festival Fred Forest
1995
Locarno Video Festival Fred Forest

FESTIVAL DES ARTS ÉLECTRONIQUES DE LOCARNO - THÉÂTRE DE LOCARNO
2 SEPTEMBRE 1995 - de 21h30 à 22h15

Concept

Médias croisés et réseaux interactifs pour le Centenaire du cinéma et de la radio : " De Casablanca à Locarno : L'Amour revu par Internet et les médias électroniques ". Un programme expérimental interactif de Fred Forest réalisé par la RTSI - Radio Télévision Suisse Italienne - en collaboration avec le VideoArt Festival, mis en œuvre sur le plateau du Théâtre de Locarno
La performance multimédia vise à impliquer la participation des publics à travers des moyens de communication de masse (Télévision RTSI + Radio Rete 3 + Réseau téléphonique + Internet). Le Théâtre de Locarno constitue dans le dispositif le lieu physique et géographique de l'action qui s'inscrit dans l'espace informationnel. Avec la gracieuse participation de : Ingrid Bergman, Humphrey Bogart, Paola Pitagora, Graziano Mandozzi, Mario Sasso et de tous les publics concernés, directement ou indirectement, par l'existentielle question de… l'Amour !

Thème

Saisissant l'occasion du centenaire du cinéma, ce projet a pour but de réaliser une performance médiatique et spectaculaire ayant pour propos d'associer le cinéma et la radio dans un événement original et inédit. Cet événement constituera un hommage vibrant que leur rend le 16e VideoArt Festival de Locarno

Intentions

Cette performance multimédia vise à impliquer directement la participation du public à travers les moyens de communication de masse (Radio + Télévision), via le réseau téléphonique et le réseau Internet. Dans le dispositif, le Théâtre de Locarno constitue le lieu physique et géographique de l'événement. La scène est agencée comme un plateau de télévision et de radio à partir duquel l'émission est lancée en direct et où l'artiste assure l'animation et la présentation de l'action, tout au long de son déroulement.

Dispositif

Télévision + réseau téléphonique + réseau Internet, plateau (Théâtre Locarno), diffusion du film (ou de la séquence) sur RTSI. La télévision diffuse le film sans le son, des indications écrites défilent au bas de l'écran en permanence. Ces indications informent les téléspectateurs sur leurs possibilités et les modalités de participation. Ils doivent se reporter simultanément sur la fréquence radio où le numéro de téléphone est communiqué. La radio assure l'animation des appels successifs.
Le public dispose de 30 secondes dans la continuité des images pour faire parler les acteurs. Un fond musical a été substitué à la bande sonore du film. La régie intervient pour monter ou descendre le niveau du son en s'adaptant en temps réel aux interventions des correspondants téléphoniques sélectionnés, mis en attente et balancés sur l'antenne les uns après les autres. Fred Forest remplit les " blancs " éventuels en temps réel, en intervenant en direct sur l'antenne, soit en parlant, soit avec un générateur de caractères, dans l'idéal avec les deux.

Performance

Installation dans le Théâtre de Locarno.
Dans ce dispositif, l'artiste assure une performance médiatique dont la mise en scène s'effectue sur la scène du théâtre, aménagée en plateau de télévision et en station de radio. La performance est constituée par la présentation de l'émission et son animation. Le dispositif technique comprend 3 caméras, un générateur de caractères, une liaison avec le studio de diffusion, une série de six cabines téléphoniques, un grand écran et un mur de T.V.

http://fredforest.org/book/html/fr/actions/47_fr.htmext

  • Corriere del Ticino, Locarno, 14 août 1995, Une serata interattiva sulla TSI
  • G.D.P, Locarno, 31 août 1995, De Casablanca à Locarno
  • La Regione Ticino, Locarno, 31 août 1995, Ideato da Fred Forest Programma interattivo in diretta su TSI e Rete 3
  • Corriere del Ticino, Locarno, 31 août 1995, Da Casablanca alla videoart
  • Tessiner Zeitung, Locarno, 31 août 1995, Ein interaktives spektakel im teatro di Locarno
  • G.D.P, Locarno, 2/3 septembre 1995, Ritorna Fred Forest e ci reporta in tivù
  • Giornale di Locarno, Locarno, 2/3 septembre 1995, Internet, ovvero trionfo del mondo " virtuale ". Casablanca una novita mondiale questa sera alla TSI
  • La Regione Ticino, Locarno, 2 septembre 1995, Videoart e RTSI scatta l’interazione
  • Corriere del Ticino, Locarno, 4 septembre 1995, La TV Teorica di Fred Forest
  • Ticino 7 Télé/radio, Locarno, 3/9 septembre 1995, couverture de première
  • La Regione Ticino, Locarno, 4 septembre 1995, Immagini elettroniche, percosi del futur
  • Neue Zurcher Zeitung, Zurich, n°208, 8 septembre 1995, Fred Forest Elektronische medien
  • Le Monde, Paris, 13 septembre 1995, L’art vidéo est menacé par l’engouement pour Internet
  • Newgo, Locarno, septembre 1995, L’arte tecno con Fred Forest par Vito Robbiani

Internet et l'avenir de l'art par Eduardo Kac

Des artistes tels que Fred Forest, Stelarc et Richard Kriesche ont contribué à d'autres topologies hybrides.Fusionnant télévision, radio, téléphone et Internet, l'artiste français Fred Forest [90] crée De Casablanca à Locarno : l'amour revu par Internet et autres médias électroniques [91], réalisé le 2 septembre 1995, à Locarno, en Suisse. Dans cette pièce, l'artiste a diffusé le film Casablanca, avec Humphrey Bogart et Ingrid Bergman, sans son et avec un texte à l'écran informant le public de la possibilité d'une participation interactive. Le public a utilisé Internet et a appelé les stations de radio participantes à compléter avec des dialogues créatifs et improvisés. Fred Forest a également contrôlé les images visionnées sur écran d'un théâtre de Locarno, ouvert au public local et transformé en studio de radio et de télévision spécialement pour cette pièce.
(Il est a remarqué que Fred Forest a réalisé cette installation alors qu’Internet venait à peine d’être rendu à un usage public. Utilisant par ailleurs dans cette installation simultanément les médias suivants : La TV SSR Suisse italienne, la Radio programme 3, Internet, le Téléphone, le Cinéma et le Théâtre de Locarno. 
Cette action a été réalisée pour le Festival du Film et des arts électroniques en 1995 et a valu à Fred Forest le Grand Prix de la ville de Locarno).

1995 De Casablanca à Locarno
1995 De Casablanca à Locarno

 

1995 De Casablanca à Locarno
1995 De Casablanca à Locarno

 

1995 De Casablanca à Locarno
1995 De Casablanca à Locarno

 

1995 De Casablanca à Locarno
1995 De Casablanca à Locarno

 

1995 De Casablanca à Locarno
1995 De Casablanca à Locarno

 

1995 De Casablanca à Locarno
1995 De Casablanca à Locarno

 

Biographie longue de Fred Forest

Fred Forest a une place à part dans l’art contemporain. Tant par sa personnalité que par ses pratiques de pionnier qui jalonnent son œuvre. Il est principalement connu aujourd’hui pour avoir pratiqué un à un la plupart des médias de communication qui sont apparus depuis une cinquantaine d’années. Il est co-fondateur de trois mouvements artistiques : ceux de l’art sociologique, de l’esthétique de la communication et d’une éthique dans l’art.

Il a représenté la France à la XIIème Biennale de São Paulo (Prix de la communication) en 1973, à la 37ème Biennale de Venise en 1976 et à la Documenta 6 de Kassel en 1977.

EXPOSITION AU CENTRE POMPIDOU DU 24 JANVIER AU 22 JUILLET 2024

Découvrir