• fr
  • en
2017

Michael F. Leruth, Fred Forest's UTOPIA

J’exprime ici mon incommensurable reconnaissance à Michael F. Leruth pour m’avoir consacré non seulement cet ouvrage mais ses nombreux voyages (New York (à trois reprises) Miami (à deux reprises) Philadelphie, Enghien-les-Bains, Paris (à trois reprises) toujours à ses propres frais, pour suivre et soutenir mon travail qui font de lui mon meilleur exégète et un de mes plus proches amis. 

Communication 

Typologie: Livre

2018

Michaël F Leruth commissaire de l' exposition Fred Forest la White Box à New York

"Fred Forest: I Want to Be an Interface!"

"Fred Forest: I Want to Be an Interface!"

Voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=yRpSVMVWYe4

Voir la vidéo

New Book Michael Leruth, French and Francophone Studies

New Book Michael Leruth, French and Francophone Studies

Voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=DyddPniBIEM

Voir la vidéo

Michaël F Leruth commissaire de l' exposition Fred Forest la White Box à New York
2018
Michaël F Leruth commissaire de l' exposition Fred Forest la White Box à New York
"Fred Forest: I Want to Be an Interface!"
"Fred Forest: I Want to Be an Interface!"
New Book Michael Leruth, French and Francophone Studies
New Book Michael Leruth, French and Francophone Studies

2017 UTOPIA un livre de MICHAEL F. LERUTH

J’exprime ici mon incommensurable reconnaissance à Michael F. Leruth pour m’avoir consacré non seulement cet ouvrage mais ses nombreux voyages (New York (à trois reprises) Miami (à deux reprises) Philadelphie, Enghien-les-Bains, Paris (à trois reprises) toujours à ses propres frais, pour suivre et soutenir mon travail qui font de lui mon meilleur exégète et un de mes plus proches amis. Merci à lui, où entre sa famille et ses lourdes charges à l’Université ; il a su non sans peine dégager le temps nécessaire pour écrire cet ouvrage sur ma pratique artistique auquel je souscris sans nulle réserve. Respectant ma pensée et l’enrichissant de la sienne. M’apportant continuellement ses riches connaissances de l’art contemporain américain avec une maîtrise parfaite de la langue et de la culture Française.

Encore mille fois merci à lui ! Ses nombreux textes sur ma personne accompagnent avec la plus grande pertinence ce site d’archives qui fait l’objet de ma nouvelle exposition au Centre Pompidou.

2017 MICHAEL F. LERUTH ET FRED FOREST

Amené à travailler sur des traductions d'archives de la Fête de l'Internet Michaël a pris connaissance de mon existence. Esprit curieux il a alors pris l'initiative de me contacter. C'est alors là que s'est nouée une amitié très forte qui perdure encore aujourd'hui. C'est grâce à la pertinence de ses écrits que je lui dois aujourd'hui la plus grande partie de ma reconnaissance internationale comme artiste. A ses propres frais il s'est déplacé à Anserville sur le Territoire et cela à plusieurs reprises Miami, New York, Philadelphie, Enghien-les-Bains...pour suivre mes multiples actions, me traduire dans mes conférences et écrire de très nombreux textes sur ma pratique artistique. Je n'ai pas de mots assez justes pour lui exprimer rétrospectivement toute la reconnaissance que je lui dois. Il a notamment publié en langue anglaise aux éditions du MIT un ouvrage intitulé UTOPIA sur ma personne et a multiples occasions des textes sur Internet. Merci à toi mon cher Michael qui pendant de longues années en parfait exégète a traduit ma pensée sans jamais la trahir.

Biographie longue de Fred Forest

Fred Forest a une place à part dans l’art contemporain. Tant par sa personnalité que par ses pratiques de pionnier qui jalonnent son œuvre. Il est principalement connu aujourd’hui pour avoir pratiqué un à un la plupart des médias de communication qui sont apparus depuis une cinquantaine d’années. Il est co-fondateur de trois mouvements artistiques : ceux de l’art sociologique, de l’esthétique de la communication et d’une éthique dans l’art.

Il a représenté la France à la XIIème Biennale de São Paulo (Prix de la communication) en 1973, à la 37ème Biennale de Venise en 1976 et à la Documenta 6 de Kassel en 1977.

EXPOSITION AU CENTRE POMPIDOU DU 24 JANVIER AU 22 JUILLET 2024

Découvrir