• fr
  • en
2013

L'homme media n°1 Fred Forest

Exposition personnelle au CDA (Centre des arts d’Enghien les Bains).
Je dois féliciter et remercier chaleureusement son Directeur, Dominique Rolland, pour son invitation ainsi que pour les moyens qu’il a mis à ma disposition dont son équipe très efficace. 

Communication 

Enghien-les-Bains (FR)

Fred Forest - l'Homme Media numéro 1 (Vernissage au Centre des arts) - English subtitle
2013

Fred Forest - l'Homme Media numéro 1 (Vernissage au Centre des arts) - English subtitle

Voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Lqz63RA4Qgs

Voir la vidéo

Fred Forest Exposition "L'homme media N°1", Centre des arts, Enghien-les-Bains
2013

Fred Forest Exposition "L'homme media N°1", Centre des arts, Enghien-les-Bains

Voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=H55UJzjS83o

Voir la vidéo

Fred Forest "Le détournement des médias"
2013

Fred Forest "Le détournement des médias"

Voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=yRd00iqrRKA

Voir la vidéo

“Fred Forest homme media”
2013

“Fred Forest homme media”

Voir la vidéo : https://vimeo.com/62069412

Voir la vidéo

Fred Forest - l'Homme Media numéro 1 (Vernissage au Centre des arts) - English subtitle
2013
Fred Forest - l'Homme Media numéro 1 (Vernissage au Centre des arts) - English subtitle
Fred Forest Exposition "L'homme media N°1", Centre des arts, Enghien-les-Bains
2013
Fred Forest Exposition "L'homme media N°1", Centre des arts, Enghien-les-Bains
Fred Forest "Le détournement des médias"
2013
Fred Forest "Le détournement des médias"
“Fred Forest homme media”
2013
“Fred Forest homme media”

English version: click here

2013 Exposition personnelle au CDA (Centre des arts d’Enghien les Bains)

Commissaire Manuela Manzini

Je dois féliciter et remercier chaleureusement son Directeur, Dominique Rolland, pour son invitation ainsi que pour les moyens qu’il a mis à ma disposition dont son équipe très efficace. Nos excellentes relations s’il le fallait ont démentis cette image négative que me font porter le micro milieu des responsables de l’art contemporain qui, voient en moi un éternel empêcheur de tourner en rond. Tout simplement, car étant eux-mêmes pour la plupart et pour la plupart du temps par leurs initiatives que des incapables pour gérer les missions que l’Etat leur confie. Souvent imbus de leur personne et dans l’impossibilité de gérer avec les artistes des relations autres que celles que leur dictent des rapports de force que leur dicte leurs fonctions. L’autorité naturelle dont jouit Dominique Rolland lui suffit n’ayant nul besoin de s’imposer aux artistes par des comportements indignes. Lui ayant fait part de mon désir d’être le commissaire de ma propre exposition je lui suis reconnaissant d’avoir accepté sans hésitation ma proposition. Le succès de cette exposition tient en grande partie à cette relation de confiance qui s’est établie entre nous et qu’il a su communiquer à toute son équipe.

Mais le succès de cette exposition tient également à une autre personne qui m’est très chère, Manuela Manzini, que j’ai sollicitée pour bien vouloir en partager le commissariat avec moi. Ella a longtemps exercé avec succès des fonctions analogues au Centre Pompidou jusqu’au moment avec un changement de direction elle a été reléguée dans un service purement fonctionnel, les nouveaux responsables se privant ainsi d’une façon absurde des compétences de quelqu’un qui étant également une artiste apportait toute sa sensibilité et son sens de l’organisation aux choses relevant de l’art. Elle a toute seule réalisée le catalogue de mon exposition qui s‘avère un modèle du genre.

Les deux niveaux du Centre des arts qui m’étaient attribués furent bien vite dotés de mes œuvres les plus représentatives et Emmanuel Cuisinier l’assistant de Dominique Rolland payant de sa personne que je remercie également ici eut vite fait de mobiliser les équipes de techniciens de tous ordres pour que tout soit prêt àfonctionner à temps et en heure.

Dans l’amphi une intervention de l’universitaire Michaël Leruth Américain qui suit mon travail et un colloque dirigé par Pierre Moêglin avec Christiane Germain, Isabelle Rieussiet-lemarié, Sophie Lavaud clôturent cette exposition.

2013 DECRYPTAGE CITOYEN DU MEDIA

LIEU DE CREATION CDA D’ENGHIEN-LES-BAINS
DU 25 JANVIER AU 31 MARS 2013

CONCEPT :

Ce projet, prolongement naturel d’une création réalisée au Centre d’art le LAIT d’Albi (1 juillet au 30 octobre 2011), prenait comme sujet la caverne de Platon et ses ombres, comme objet de questionnement critique du fonctionnement des médias par les internautes. L’installation in situ imaginée par Fred Forest était montée en sous-sol sous les voûtes de pierre ancestrales des salles basses des Moulins Albigeois. Un lieu dont les parois rugueuses recevaient aussi bien les ombres numérisées produites par les visiteurs que celles des internautes qui avaient la possibilité de les générer à distance. L’installation actuelle ne bénéficiant plus, et pour cause, d’un lieu aussi exceptionnel, se réalise néanmoins en référence à la caverne de Platon, puisant ses éléments graphiques dans cet univers antérieur. L’artiste focalise son propos sur une réflexion critique et idéologique des images engendrées par notre société médiatique. Dans une banque de données, constituée par plus de 400 vidéos, captées sur Internet et classées par genre, le visiteur du site choisi l’une d‘entre elles, qui est diffusée d’une façon aléatoire. Sur un déroulant, qui s’ouvre alors simultanément, l’internaute développe son point de vue critique en donnant son avis sur la vidéo diffusée.

2013 Notice Personal exhibition at the CDA (Centre des arts d'Enghien les Bains)

Curator Manuela Manzini

I must warmly congratulate and thank its Director, Dominique Rolland, for his invitation as well as for the means he made available to me, including his very efficient team. Our excellent relations, if necessary, have contradicted this negative image that the micro environment of those responsible for contemporary art gives me. These people seeing in my person an eternal obstacle to go around in circles. Quite simply, because being themselves and for the most part by their initiatives only incapable of managing the missions that the State entrusts to them. Often imbued with their person and unable to manage relationships with artists other than those dictated by the balance of power inspired by their functions. The natural authority that Dominique Rolland enjoys is enough for him, having no need to impose himself on artists through unworthy behavior. Having told him of my desire to be the curator of my own exhibition, I am grateful to him for having accepted my proposal without hesitation. The success of this exhibition is largely due to this relationship of trust that has been established between us and that he was able to communicate to his entire team. But the success of this exhibition is also due to another person who is very dear to me, Manuela Manzini, whom I asked to kindly share the curatorship with me.
The two levels of the Arts Center assigned to me were quickly endowed with my most representative works and Emmanuel Cuisinier, Dominique Rolland's assistant paying personally, whom I also thank here, quickly mobilized the teams of technicians from all orders so that everything is ready to operate on time.

In the amphitheater an intervention by the American academic Michaël Leruth who follows my work and a colloquium directed by Pierre Moêglin with Christiane Germain, Isabelle Rieussiet-lemarié, Sophie Lavaud close this exhibition.

LONG BIOGRAPHY OF FRED FOREST

Fred Forest has a special place in contemporary art. Both by his personality and by his pioneering practices which mark his work. He is mainly known today for having used one by one most of the communication media that have appeared over the last fifty years. He is co-founder of three artistic movements: those of sociological art, the aesthetics of communication and ethics in art.

He represented France at the 12th São Paulo Biennale (Communication Prize) in 1973, at the 37th Venice Biennale in 1976 and at Documenta 6 in Kassel in 1977.

EXHIBITION AT THE CENTRE POMPIDOU FROM JANUARY 24 TO JULY 22, 2024

Discover