• fr
  • en
1999

Le Cyber-mariage ou le Techno-mariage

Célébré par André Santini, Maire et Député d’Issy- les-Moulineaux un vrai mariage est réalisé simultanément en Réalité Virtuelle. 

Sociologique  Communication 

Issy-les-Moulineaux (FR)

Typologie: Performance

1999

Techno-mariage

1999

"Le Cyber-mariage", Issy-les-Moulineaux de Sophie Lavaud et Fred Forest

1999

Cyber-mariage

Techno-mariage
1999
Techno-mariage
"Le Cyber-mariage", Issy-les-Moulineaux de Sophie Lavaud et Fred Forest
1999
"Le Cyber-mariage", Issy-les-Moulineaux de Sophie Lavaud et Fred Forest
Cyber-mariage
1999
Cyber-mariage

1999 LE TECHNO-MARIAGE
CO-AUTEURS SOPHIE LAVAUD / FRED FOREST
MAIRIE D’ISSY-LES-MOULINEAUX
http://www.fredforest.worldnet.net/technomariage
18 MARS 1999
Développeur informatique : Bruno Herbelin

Célébré par André Santini, Maire et Député d’Issy- les-Moulineaux, un vrai mariage est réalisé et simultanément en Réalité Virtuelle. Témoins sur place : Vinton Cerf l’Américain père du protocole TCP-IP d’Internet, Mme Françoise Schmitt, Jean-Michel Billaut et à distance Christophe Charles au Japon et Eduardo Kac à Chicago. Avec un logiciel créé spécialement par l’informaticien Bruno Herbelin. Le lendemain Lionel Jospin Premier Ministre qui a réuni les acteurs de l’Internet à l’Hôtel Matignon quittera l’estrade pour venir féliciter Fred Forest qui se tient au fond de la salle, loin de cet aéropage de Hauts Fonctionnaires et d’Entrepreneurs de haut vol…

Concept

Le projet consiste à réaliser notre mariage d’une façon simultanée sous une forme " réelle " et sous une forme " virtuelle ". C’est ce qui en constitue l’originalité première par rapport aux projets qui se sont réalisés sur Internet, précédemment, qui n’étaient que des simulations et des manipulations d’avatars.

Le concept du " techno-mariage " s’appuie sur le fait que dans la création, ici proposée, réalité et virtualité qui sont souvent opposées, se rencontrent, sont étroitement imbriquées et se confondent finalement l’une en l’autre…

L’événement est réalisé avec le partenariat de la ville d’Issy-les-Moulineaux. Monsieur André Santini, député maire, ancien ministre, célèbre la cérémonie avec toute la faconde qu’on lui connaît. Les témoins présents sont : l’Américain Vinton Cerf, Jean-Michel Billaut, Madame Françoise Schmitt et deux témoins à distance Edouardo Kac à Chicago et Daniel Charles à Tokyo.

Quatre facteurs se conjuguent et se recoupent de façon pertinente pour la réalisation de cet " heureux " événement. Ces facteurs justifient, en même temps que l’adéquation et la légitimation à l’événement artistique créé, le rapport à une réalité vécue de la vie citoyenne dans la cité à l’heure des nouvelles technologies.

Les conditions réunies ont mobilisé la presse au plan national comme au plan international, sur un événement dont les aspects symboliques et l’originalité n’ont échappé à personne.
Les six facteurs déterminants qui ont constitué le succès programmé de cet événement, hors du commun, sont :

  1. La personnalité du maire d’Issy-les-Moulineaux, Monsieur André Santini, dont le profil échappe pour le moins aux comportements conventionnels qui sont ceux, en général, de l’homme politique traditionnel.
  2. Son engagement personnel et son action municipale et nationale, en faveur des nouvelles technologies de communication, notamment de l’Internet.
  3. La personnalité des futurs époux : Sophie Lavaud et Fred Forest, en leur qualité d’artistes reconnus pour leurs pratiques artistiques sur Internet, l’utilisation pionnière de développements informatiques, faisant appel à des programmes de R.V. (Réalité Virtuelle). Sachant que ces deux artistes ont derrière eux une longue pratique artistique qui s’est illustrée, dans leurs domaines respectifs, par de nombreuses expositions, des installations, des événements d’un large retentissement.
  4. L’originalité du concept et son caractère de première mondiale.
  5. Son environnement et sa coïncidence avec la " Fête de l’Internet 1999 ", partie prenante de l’événement.
  6. La présence comme témoins de l’Américain, Vinton Cerf, père fondateur du réseau Internet avec le protocole TCP - IP.

Si le mariage de Sophie Lavaud et de Fred Forest est un vrai mariage qui correspond à une réalité sentimentale, juridique, citoyenne de deux personnes, il n’en reste pas moins que c’est aussi une véritable œuvre d’art ! D’abord par l’affirmation qu’en font les deux protagonistes, qui sont eux-mêmes des artistes, mais également par leur intervention en tant que telle, pour la conception et la confection graphique des images de réalité virtuelle, la création d’une scénographie originale qui leur est propre du " techno-mariage ", par l’utilisation inventive des vecteurs de communication qu’ils ont utilisés et enfin pour la création d’un site Internet dont ils sont les auteurs de la conception, des images et des contenus. Le " techno-mariage " est donc bien une œuvre à part entière, une œuvre in situ dont la forme spécifique est créée et informée d’une façon multimédiale par l’hybridation, dans un même événement (rituel social), de gestes et de sons réels, médiatisés, transformés ou non, d’images composites, fixes ou dynamiques, d’un décor donné et d’un décor imaginé, le tout unifié dans une scénographie propre, arrêtée par les deux artistes.

Dispositif

Un car régie vidéo, deux consoles son, sept ordinateurs de table, une Silicon Graphics, six capteurs Polhémus, dix-huit micros, six lignes Numéris, le raccordement Internet, partenariat du provider Worldnet, un écran géant, un téléprojecteur, le service de la communication de la mairie d’Issy-les-Moulineaux, la salle équipée du conseil municipal interactif de la Mairie.

  • La date du mariage, en concertation entre les partenaires, a été fixée au jeudi 18 mars 1999 et s’inscrira dans le cadre de la " Fête de l’Internet 1999 ". Le service de la communication de la mairie d’Issy-les-Moulineaux, ISSY-MÉDIA, dirigé par monsieur Éric Legale, personnellement chargé d’assurer la campagne de communication qui précédera la célébration et les relations avec la presse.
  • Seront respectées, bien entendu à la lettre, toutes les conditions légales qui régissent ce type de cérémonie.
  • La cérémonie se déroulera dans la salle multimédia de l’Hôtel de Ville d’Issy-les-Moulineaux qui dispose de tous les équipements audiovisuels et informatiques nécessaires. Ces équipements seront complétés en la circonstance par ceux qui sont spécifiques à l’événement, à savoir la diffusion de la cérémonie en direct sur Internet et les équipements en réalité virtuelle qui répondent à la scénarisation de l’événement.

Déroulement / Scénographie du mariage

Le mariage se déroule donc dans deux lieux à la fois : un lieu physique, la salle multimédia des mariages d’Issy-les-Moulineaux, et un lieu virtuel qui sera le réseau Internet, le cyberespace.

  • Dans la salle des mariages, un écran géant diffuse, alternativement ou conjointement en temps réel, les images du mariage qui se déroule dans la salle même, les images du programme de réalité virtuelle qui se développe en fonction des gestes des deux artistes qui sont munis de capteurs adaptés sur leurs mains et sur la tête.
  • L’échange des anneaux, comme la signature des conjoints, fera l’objet d’une manipulation virtuelle simultanée.
  • L’événement réunira dans la salle de la mairie d’Issy-les-Moulineaux, mais également sur le Net, de New-York à Paris, de Tokyo à Stockholm, toute une communauté d’artistes utilisant les nouvelles technologies, faisant de ce mariage un véritable événement symbolique d’une nouvelle culture émergente.
  • Un site Internet spécifique a été créé pour la circonstance par les deux artistes, et le mariage est lui-même diffusé en direct sur Internet.
  • Les invités n’assistant pas physiquement à la cérémonie ont eu la possibilité de se manifester en envoyant leurs vœux par e-mail. Ces messages sont affichés sur grand écran au cours de la cérémonie en puisant dans une banque de données, au fur et à mesure de leur arrivée.
  • Ils ont aussi la possibilité d’envoyer, soit des fleurs " numériques " aux époux par Internet, après les avoir scannées, ce que ne manque pas de pratiquer aujourd’hui couramment des nombreux internautes, ou bien des fleurs, elles bien réelles, par l’intermédiaire d’Interflora. Ces dernières, commandées, et réglées rubis sur ongle, en temps réel, par carte bancaire ! Il est intéressant de noter, à ce sujet, que de nombreux bouquets parviendront ainsi pendant la cérémonie, alors que le fleuriste qui reçoit les ordres du monde entier, n’a que la rue de la Liberté à traverser et parcourir une vingtaine de mètres pour remettre en main propre les bouquets à Sophie Lavaud et Fred Forest!

Ces derniers n’auront pas manqué dans la mise en scène de la société de communication dans laquelle nous entrons en force, qu’ils parodient gentiment, d’utiliser tous les recours possibles à Internet dont, notamment, les services des 3 Suisses. Ce genre d’établissement spécialisé dans la vente par correspondance offre aujourd’hui, en effet, la possibilité à tout français moyen de déposer sa liste de mariage sur Internet… Vous pensez bien que nos deux artistes n’allaient pas rater une si belle occasion de déposer leur liste sur le site des 3 Suisses et, surtout, sur leur propre site du " techno-mariage ", ce qui leur valut, en retour, de recevoir entre autres, un nombre impressionnant de brosses à dents et de petites cuillères en argent…

Réalisation

  • Les deux artistes apportent à cet événement leur image, leur notoriété, leurs idées, leur personnalité et leur savoir-faire en matière d’art. Mais ils seront également les producteurs exécutifs, les coordinateurs et les réalisateurs de l’opération.
  • La municipalité d’Issy-les-Moulineaux assure les moyens logistiques et ceux de la campagne de communication pour le déroulement du projet.
  • Pour les moyens techniques et financiers les sponsors impliqués sont France-Télécom, Worldnet et Silicon Graphics.

VINTON CERF/FRED FOREST

Vint' et Fred se connaissent de longue date. Vinton Cerf est venu spécialement en France le 18 mars 1999 pour être témoin au mariage de Fred avec l'artiste Sophie Lavaud autre pionnière de l'art virtuel.

Le premier mariage au monde comme œuvre majeure créée sur Internet pour laquelle des collectionneurs font des offres mirobolantes, sans succès, car comme on le sait, ce n'est jamais l'argent qui conditionne les motivations de l'artiste.

Il se pourrait bien que le 30 novembre prochain, Vinton Cerf soit aux côtés de Fred Forest devant le Bass Museum de Miami pour participer à la co-création de THE DIGITAL STREET CORNER ! Une œuvre réalisée avec la collaboration du chercheur de FRANCE TELECOM, pour le concept informatique, Joaquin Keller Gonzalez, originaire du Venezuela.

Une œuvre déjà historique, qui au top niveau de l'art apparaît pour les experts comme une date symbole pour l'entrée d'une œuvre immatérielle représentative de la société d'information dans son marché au plus haut niveau.

 

  • Depêche de Toulouse, 27 février 1999, " mariage sur le Web "
  • Midi Libre, Montpellier, 28 février 1999, " mariage sur le Web "
  • Nice-Matin, 27 février 1999, " Deux artistes multimedia organisent le premier mariage sur le Web "
  • Le Monde Informatique, " Techno-Mariage " par Anne-Marie Rouzeré
  • Art Actuel, N° 1, mars/avril 1999, " La machine à travailler le temps "
  • L’Express, 25 février 1999, " Profil : Fred les bons coups " par Guillaume Grallet
  • 01 Informatique, N° 1531, 19 février 1999, " Des œuvres numériques interactives " par Erick Haehnsen
  • Le Figaro, 4 mars 1999, " Techno-mariage, cyber-fiancés et maire en réalité virtuelle " par Rodolphe Geisler
  • La Vie, n° 11, 17 mars 1999, " Techno-mariage "
  • Témoignage Chrétien , 11 mars 1999, " Techno-Mariage " par Sébastien Le Belzic
  • Est-Républicain, 19 mars 1999, " Techno-Mariage " par Dominique Compistron
  • Première Heure Haut de Seine, 19 mars 1999, N° 797, " Issy : Les cyber-mariés de l’an 2000 "
  • Ici Paris Magazine, mars 1999, " Techno-Mariage "
  • L’Express, Le Magazine par William Coop, 18 mars 1999
  • Le Figaro Magazine, 20 mars 1999, Dossier spécial Internet 2, Internet et l’art par Jack Lang : " Les expérimentatiions d’un Fred Forest illustrent à merveille le propos d’un art virtuel "
  • L’Humanité Hebdo, N° 16987, samedi 27 et dimanche 28 mars 1999 de Gwendoline Raisson (page 62)
  • Elle, N° 2774, 1er mars 1999, " mariage en direct sur Internet ", Elle Mutimédia par
    Gilles Klein
  • Le Nouvel Observateur, N° 1793, du 18 au 28 mars 1999, Internet mode de vie, " Il
    s’aimaient d’amour tendre… "
  • L’Événement, du 18 au 24 mars 1999, @nnuaire des cybernovateurs
  • Cybertown, N° 7, hors-série, mars 1999
  • Net, N° 28, mars 1999, " Net Mariage " par Cryl Cavalié
  • Netscope, avril 1999, " Techno-Mariage "
1999 Techno-mariage
1999 Techno-mariage

 

1999 Techno-mariage
1999 Techno-mariage

 

1999 Techno-mariage
1999 Techno-mariage

 

1999 Techno-mariage
1999 Techno-mariage

 

Biographie longue de Fred Forest

Fred Forest a une place à part dans l’art contemporain. Tant par sa personnalité que par ses pratiques de pionnier qui jalonnent son œuvre. Il est principalement connu aujourd’hui pour avoir pratiqué un à un la plupart des médias de communication qui sont apparus depuis une cinquantaine d’années. Il est co-fondateur de trois mouvements artistiques : ceux de l’art sociologique, de l’esthétique de la communication et d’une éthique dans l’art.

Il a représenté la France à la XIIème Biennale de São Paulo (Prix de la communication) en 1973, à la 37ème Biennale de Venise en 1976 et à la Documenta 6 de Kassel en 1977.

EXPOSITION AU CENTRE POMPIDOU DU 24 JANVIER AU 22 JUILLET 2024

Découvrir